Foire aux Questions | Appel à souscription | Cartes postales | José Bové TV | Vidéos | Déclaration de candidature | Buzz

Accueil du site > Définissons les termes ! > Parlons de la dette ! lundi 2 juillet 2007, par stelios

Parlons de la dette !

Avant toute chose, il faut savoir ce qu’est réellement une dette pour en parler. Elle est toujours liée à une créance tout comme le débiteur à son créancier.

Objectivement un créancier soumet son débiteur à sa créance et le débiteur est soumis à la dette qu’il contracte. L’agent n’est que l’équivalent monétaire à tout forme de marchandise, c’est donc une ou des marchandises, que possède le créancier, qui sera négociée avec son emprunteur. En tout état de cause, le créancier possède une marchandise que le débiteur veut acquérir.

La dette ou la créance sont intimement liées, elles s’établissent par convention et n’ont d’autre objet, que la réalisation d’une valeur particulière à chacune des deux parties. Abstraire la créance d’une dette mystifie le débiteur, et le soumet à la convention établie avec son créancier.

Le créancier est toujours possesseur de marchandises réalisées, elles sont donc en excédent et sans valeur pour lui. Pour le débiteur il en va tout autrement, les marchandises de son créditeur lui sont souvent vitales, elles vont lui permettent d’accomplir ses activités économiques ou sociales. Il ne les possède pas et donc, ont déjà de valeur pour lui et va, par la seule convention, devoir réaliser la valeur du créancier avant de réaliser la sienne.

Si l’on reste dans le domaine monétaire, la dette réalise une créance. Le créancier, privé ou institutionnel, est toujours gagnant, c’est le débiteur qui donne de la valeur à sa marchandise et tant pis pour lui, s’il n’accomplit pas la convention, il restera sur le tapi. Les prix Nobels ne sont pas une référence, ils sont payés par les créanciers pour établir de « bonnes » conventions, acceptables pour les débiteurs.

L’argent, qu’il soit en francs ou tout ce que l’on voudra, n’a rien à voir avec une dette, il ne fait que mystifier le contrat qui est passé entre le créancier et son débiteur, et le rapport de force qui le garantit !

Que dire de plus, si ce n’est que la dette impose nos enfants à travailler pour que nous puissions acquérir, par convention, les moyens que nous avons déjà produits et vivre… d’un travail qui enrichit nos créanciers.

Stelios


Réagir à ce texte(Vous devez être coopérateur du site ou avoir un email valide)

  octobre 2007  >">
lumamejevesadi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Communiqué du comité de "grève" sur l’avenir du site.

Donner votre avis

Chères visiteuses, chers visiteurs du site uni-e-s pour un autre monde, Voilà presque deux semaines que nous, rédacteurs-trices et administrateurs-trices du site, sommes en"grève" [1] . En effet, nous souhaitons dénoncer la tentative de controle du site par un "comité de sage" auto-proclamé.  ... (lire la suite)
mercredi 17 octobre 2007, par comité de grève

Première Journée internationale de la non-violence

Malgré la grève non revendicative du petit personnel, le comité de grève auto proclamé demande à la direction la publication de cette information sur cet évènement historique.

N’ayant pas de réponse de la direction après quelques heures d’attente, le comité procède lui même à la publication.

L’ONU célèbre la première Journée internationale de la non-violence A l’occasion de la première Journée internationale de la non-violence , le Secrétaire général, Ban Ki-moon et le président de l’Assemblée générale, Srgjan Kerim, ont rendu hommage au Mahatma Gandhi et ont appelé les nations à entendre son  ... (lire la suite)
mercredi 3 octobre 2007, par comite de greve

Vacances repressives, rentrée anti-sociale... presse heureuse.

Pendant que les français étaient partis en vacances, le président nouvellement élu se mit à faire passer en catimini des lois repressives : Fichage des enfants, internement psychiatrique des violeurs, suppression de la présomption d’innocence, rafles de sans papiers, matraquages de manifestants et  ... (lire la suite)
mercredi 12 septembre 2007, par Bon Fabien
www.unisavecbove.org |  RSS 2.0 | Résumé en mode texte | Articles refusés