Foire aux Questions | Appel à souscription | Cartes postales | José Bové TV | Vidéos | Déclaration de candidature | Buzz

Accueil du site > Contributions > Cri du coeur > José Bové candidat ! vendredi 5 janvier 2007, par Christian Laborde

José Bové candidat !

José Bové peut et doit être le candidat de l’alternative à gauche !

Rappelons-nous le 29 mai 2005. Des millions de gens ont voté NON. NON à la casse sociale, NON à une mondialisation inhumaine, NON à l’injustice, au chômage et à la misère. NON à la pensée unique qui disait : on n’y peut rien, il faut s’adapter. NON à tous les médias et tous les partis qui ringardisaient les opposants au libéralisme.

Cette victoire du NON méritait d’être prolongée par un OUI à une nouvelle société basée sur la justice et la solidarité. L’alternative unitaire semblait pouvoir porter ce rêve avec José Bové à sa tête. Puis est arrivée la "logique d’appareils" et les ambitions personnelles. La zizanie s’est installée et José Bové s’est mis en retrait, n’ayant plus sa place dans ce "combat des petits chefs". Aujourd’hui, alors que le PCF semble avoir mis la main sur le mouvement tous les médias annoncent, avec un plaisir à peine dissimulé, la fin de la candidature unitaire.

Nous ne pouvons pas nous résigner à ce gâchis inadmissible quand tant de gens attendent un change­ment radical dans leur vie. Nous savons tous que José Bové est l’homme qui peut personnifier l’unité de la gauche antilibérale, de la gauche alternative, solidaire et écologique. Pour tous ceux qui souffrent de l’injustice et de la régression sociale. Pour ceux qui n’en peuvent plus des bas salaires et des petits boulots précaires. Pour tous les laissés pour compte, les sans travail, les sans logis, les sans-papiers. Pour les jeunes qui galèrent. Pour tous ceux qui ont peur du lendemain. Pour barrer la route à Sarkozy et à Le Pen.

José Bové s’est depuis longtemps déclaré disponible pour être le candidat de notre rassemblement. Nous pensons qu’il doit l’être. Pour que nous retrouvions ensemble le chemin de l’union et de l’espoir :

Nous voulons que José Bové soit notre candidat à l’élection présidentielle.


Réagir à ce texte(Vous devez être coopérateur du site ou avoir un email valide)

4 Messages de forum

  octobre 2007  >">
lumamejevesadi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Communiqué des grèvistes du site unisavec.

Ce site est celui des signataires. C’est le collectif local des signataires d’Internet....
La quelque dizaine qui faisons vivre le site depuis cinq mois, avec une très nette remontée de sa fréquentation, faisons grève pour alerter les deux milles lecteurs par jour, du danger de disparition de son esprit de liberté et d’irruption citoyenne. La tentation existe depuis le début, de la  ... (lire la suite)
jeudi 18 octobre 2007, par comite de greve

Communiqué d’un grévistes du site unis…(avec)…pour….

Ce site est un collectif, celui des 50.000 citoyens qui ont appelés Bové à se présenter comme candidat, mais aussi celui des 1.300.000 électeurs qui lui ont donnés leur confiance comme président. 320.426 visites en janvier et 292.691 en février, ces chiffres sont un hommage citoyen aux initiateurs de l’appel, qui méritent le respect que José leur a manifesté en notre nom.
Malheureusement cet élan politique est une opportunité pour certains coucous de la politique. Ils se sont glissés parmi nous pour se nourrir de l’espoir des citoyens, détourner l’énergie dépensée pour cette candidature à des fins privées ou partisanes ! Les citoyens engagés dans ce collectif n’ont jamais  ... (lire la suite)
jeudi 18 octobre 2007, par stelios

AVENIR DU SITE...EXPRIMEZ-VOUS !

Chères visiteuses, chers visiteurs du site uni-e-s pour un autre monde, Voilà presque deux semaines que nous, rédacteurs-trices et administrateurs-trices du site, sommes en"grève" [1] . En effet, nous souhaitons dénoncer la tentative de controle du site par un "comité de sage" auto-proclamé.  ... (lire la suite)
mercredi 17 octobre 2007, par comité de grève
www.unisavecbove.org |  RSS 2.0 | Résumé en mode texte | Articles refusés