Foire aux Questions | Appel à souscription | Cartes postales | José Bové TV | Vidéos | Déclaration de candidature | Buzz

Accueil du site > Contributions > Cri du coeur > Nous n’avons pas le temps vendredi 5 janvier 2007, par Christian Laborde

Nous n’avons pas le temps

Non ! Nous n’avons pas le temps, ni le droit d’attendre encore cinq ans. Nous ne suivrons pas les conseils de ces beaux parleurs, de ces haut-parleurs. Tous ces donneurs de leçons, ces théoriciens de salon qui ont tout fait pour saboter la candidature unitaire de la Gauche radicale.

Pour ces gens, la Démocratie se résume à la discussion, alors évidemment il n’était pas question pour eux de se mettre, sans autre, sous la bannière de José Bové et d’agir. Non ! Quelle hérésie ! Ils ont pré­féré se lancer à la recherche sans issue d’un consensus fantasmatique. Et, bien sûr, comme c’était pré­visible, plus ils discutaient, plus les candidatures se multipliaient, plus la division s’installait et plus le consensus s’éloignait comme le mirage qu’il avait toujours été.

Et aujourd’hui, ces mêmes gens voudraient encore nous faire l’honneur de leurs conseils avisés : il faudrait renoncer à notre projet pour cette fois, attendre les prochaines échéances, 2012 peut-être. Attendiez-vous une autocritique ? Non ! Ou si peu. A peine s’ils admettent un soupçon de naïveté. Alors comment leur accorder la moindre parcelle de crédibilité. Et comment ne pas penser que, les mêmes causes produisant les mêmes effets, la même gabegie se reproduirait la prochaine fois.

Messieurs, je vous réponds : Non ! Nous n’avons pas le temps. L’espoir qu’a suscité notre mouvement ne peux pas, ne doit pas être trahis. Nous n’avons pas le droit de renoncer avant d’avoir tout essayé pour relever les ruines de ce que vous avez mis par terre par vos basses manœuvres.

José Bové ! Bien sûr, nous sommes d’accord, il n’y a pas de sauveur suprême, d’homme providentiel etc. Il y a cependant, parfois, un rendez-vous du destin entre un homme et un moment capital. L’­histoire est pleine de ces rendez-vous. Combien d’autres ont été oubliés parce que manqués ?

José, nous sommes beaucoup derrière toi, avec toi, et encore plus à espérer que quelqu’un va enfin agir et s’occuper de leur sort. Tous ces désespérés, ces défavorisés attendent. Avons-nous le droit de les décevoir ?


Réagir à ce texte(Vous devez être coopérateur du site ou avoir un email valide)

  octobre 2007  >">
lumamejevesadi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Communiqué des grèvistes du site unisavec.

Ce site est celui des signataires. C’est le collectif local des signataires d’Internet....
La quelque dizaine qui faisons vivre le site depuis cinq mois, avec une très nette remontée de sa fréquentation, faisons grève pour alerter les deux milles lecteurs par jour, du danger de disparition de son esprit de liberté et d’irruption citoyenne. La tentation existe depuis le début, de la  ... (lire la suite)
jeudi 18 octobre 2007, par comite de greve

Communiqué d’un grévistes du site unis…(avec)…pour….

Ce site est un collectif, celui des 50.000 citoyens qui ont appelés Bové à se présenter comme candidat, mais aussi celui des 1.300.000 électeurs qui lui ont donnés leur confiance comme président. 320.426 visites en janvier et 292.691 en février, ces chiffres sont un hommage citoyen aux initiateurs de l’appel, qui méritent le respect que José leur a manifesté en notre nom.
Malheureusement cet élan politique est une opportunité pour certains coucous de la politique. Ils se sont glissés parmi nous pour se nourrir de l’espoir des citoyens, détourner l’énergie dépensée pour cette candidature à des fins privées ou partisanes ! Les citoyens engagés dans ce collectif n’ont jamais  ... (lire la suite)
jeudi 18 octobre 2007, par stelios

AVENIR DU SITE...EXPRIMEZ-VOUS !

Chères visiteuses, chers visiteurs du site uni-e-s pour un autre monde, Voilà presque deux semaines que nous, rédacteurs-trices et administrateurs-trices du site, sommes en"grève" [1] . En effet, nous souhaitons dénoncer la tentative de controle du site par un "comité de sage" auto-proclamé.  ... (lire la suite)
mercredi 17 octobre 2007, par comité de grève
www.unisavecbove.org |  RSS 2.0 | Résumé en mode texte | Articles refusés