Foire aux Questions | Appel à souscription | Cartes postales | José Bové TV | Vidéos | Déclaration de candidature | Buzz

Accueil du site > Contributions > Lettre ouverte au premier Ministre mardi 4 décembre 2007, par Uguen bernard

Lettre ouverte au premier Ministre

Monsieur Fillon doit remettre le résultat de ses consultations politiques sur la réforme des institutions au Président de la République pour le 15 décembre 2007, afin qu’une première lecture de la réforme devant le parlement puisse se faire au mois de Février 2008. J’ai donc envoyé cette lettre au premier ministre aujourd’hui.

Monsieur le Premier Ministre,

Suite à la lettre d’orientation de Monsieur le Président de la République relative à la réforme des institutions, vous allez dans les jours qui viennent lui remettre une proposition faisant état des consultations que vous avez dirigées avec les divers partis politiques.

Il semble au regard des articles de presse et d’indiscrétions qu’une proposition du « rapport Balladur » fait actuellement l’objet de fortes récriminations de la part de certains élus. Il s’agit bien évidemment de la proposition qui concerne l’interdiction des cumuls des mandats pour les parlementaires.

Sans doute la période préélectorale des municipales qui s’ouvre ennuie les élus-candidats déclarés, mais plus généralement il est de toutes manières difficile de faire avaliser par les parlementaires une restriction de leurs propres privilèges ou « droits acquis » pourrait ‘on dire. Nous savons cette difficulté fustigée depuis longtemps par de nombreux constitutionnalistes. Et ce n’est pas l’argument maintes fois contredit du possible « changement de comportement » de notre élite politique, qui suffira à nous satisfaire.

Aujourd’hui, la mesure sur la fin du cumul des mandats fait consensus dans les convictions comme dans les programmes. Outre les projets présidentiels divers, le comité Balladur vient de signifier également à la majorité présidentielle que la revalorisation du Parlement est suspendue à l’application de cette règle. Il suffit pour s’en convaincre de rappeler les termes même du rapport qui,
 dans son introduction rappelle par deux fois que « l’interdiction du cumul des mandats est nécessaire au succès de la réforme institutionnelle ambitieuse », et
 dans le corps du dossier que « l’interdiction du cumul des mandats et des fonctions est la SEULE MESURE qui corresponde vraiment aux exigences d’une démocratie parlementaire moderne ».

Nous savons fort bien que "la question du cumul des mandats ou celle de l’instauration d’une dose de proportionnelle sont, actuellement, des sujets qui relèvent de la loi, et non de la réforme constitutionnelle proprement dite", et que les partis politiques seront tentés de s’abriter derrière ce paravent, comme d’habitude. Cependant, le rapport Balladur ainsi d’ailleurs que la lettre d’orientation du Président de la République montrent assez l’importance d’une telle mesure dans le cadre de la réforme institutionnelle prévue. Il s’agit par cette opération de préserver les chances d’une revalorisation future du rôle du Parlement, mais aussi de favoriser la transparence et la clarté démocratiques (…).

Cette mesure ne peut donc être dissociée de la globalité de la réforme, et nous espérons que vous y veillerez, quitte pour ce faire à proposer la procédure référendaire pour que cette évolution nécessaire de la loi électorale soit au minimum débattue par les citoyens.

En vous remerciant de votre attention et dans l’attente de lire vos conclusions sur cette question institutionnelle, je vous prie de croire, Monsieur le Premier Ministre, en l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

Bernard Uguen (29-Finistère).


Réagir à ce texte(Vous devez être coopérateur du site ou avoir un email valide)

1 Message

  décembre 2007  >">
lumamejevesadi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

PORTEZ PLAINTE CONTRE L’ ÉTAT FRANCAIS !!! SIGNEZ LA PÉTITION !

Pas d’Europe des peuples sans référendum populaire !

Et si la france jetait - loin - un pavé dans la marre ?

Le 13 novembre 2007 Nicolas Sarkozy annonçait qu’il ne convoquerait pas de référendum pour ratifier la nouvelle mouture du Traité Européen.

Alors, on ne l’appelle plus "Traité constitutionnel", on le dit "modificatif", "simplifié", mais qu’est-ce, sinon une bonne vieille resuçée de ce que nous avions déjà rejeté le 29 mai 2005 ?

Mais il existe une possibilité de refuser cette situation : PORTER PLAINTE contre l’Etat français, pour REFUS d’ORGANISATION de REFERENDUM !

Nicolas Sarkozy s’est félicité d’avoir fait adopter ce texte le 13 novembre 2007. Il reste à le faire ratifier par la voie parlementaire et le Parti Socialiste ne s’est pas opposé à cette vraie privation de référendum... Un mois après cette adoption du 13 novembre, lors de la conférence  ... (lire la suite)
lundi 3 décembre 2007, par celtoligure

Forum : Mouvement étudiant et brèves urgentes !!

Postez vos messages, ils paraitront rapidement.
Nous n’avons pas de Forum Externe ! Aussi nous avons bidouillé ceci, afin que les annonces urgentes concernant le mouvement étudiant puissent être publié immédiatement. Pour poster vos messages cliquer ICI, ils paraitront rapidement. (Il y a une modération à priori pour éviter les SPAM.) Pour voir  ... (lire la suite)

Téléchargement : Sarkozy veut "civiliser" Internet

Le président a qualifié d’historique la remise du rapport Olivennes, qui propose de couper l’abonnement des internautes qui font du téléchargement illégal.
Aux internautes qui téléchargent de la musique ou des films protégés, le rapport Olivennes propose d’envoyer des mails d’avertissement avant de leur couper l’Internet et de résilier leur abonnement. Sur cette base, Nicolas Sarkozy s’est réjoui de la signature vendredi à l’Elysée d’un accord contre le  ... (lire la suite)
vendredi 23 novembre 2007, par Wolfman
www.unisavecbove.org |  RSS 2.0 | Résumé en mode texte | Articles refusés