Foire aux Questions | Cartes postales | José Bové TV | Vidéos |

Accueil du site > Reflexions > Du communisme et des communistes vendredi 28 décembre 2007, par stelios

Le point de vue du prolétaire.

Du communisme et des communistes

Ignorer le communisme permet d’en aménager ses formes pour le confondre et l’écarter de nos pratiques. Tôt ou tard il nous rejoint et nous donne à subir les conséquences de notre ignorance. Le communisme n’est pas un objet que l’on invente mais une pratique qui s’exerce dans le temps. Il naît et progresse en périodes dans l’histoire d’une nature qui s’exprime dans la matière de ses éléments. En ce sens, le communisme est le mouvement des forces productives d’une existence matérielle, il s’exprime dans le procès d’une production vivante qui se réalise en objet dans le temps. Dans sa forme générale, le communisme est le mouvement des forces productives de l’existence elle-même.

Pratiquer le communisme est un acte productif de l’existence. Peut-on imaginer une entreprise vivante sans forces productives qui réalisent l’objet de son procès ? Le communisme est une nécessité de la production matérielle ! Toute l’histoire des hommes nous montre qu’ils s’y soumettent pour entreprendre et réaliser leurs objets.

La nature pratique le communisme pour produire l’existence de sa matière et l’humanité, qui naît de cette pratique y est abstraite, les forces qui ont produit la pensée sont enchaînées au procès de l’existence particulière des hommes. Hors du communisme tout élément de la nature se décompose, la souveraineté de son existence s’étiole, son ensemble se dégrade et finit par disparaître.

L’existence matérielle n’a pas d’alternative au communisme. Avec l’arrivée des hommes, les forces productives de la nature se confrontent à un élément abstrait de sa matière. La pensée subjective de l’humanité naissante découvre les formes de l’existence, elle les objective en « idées » qui s’accomplissent ou disparaissent avec la production de leurs existences.

Les hommes produisent « leur histoire » mais en subissent la matière. Cette matière la nature la produit avec l’humanité qui se construit, c’est la matière d’une existence commune qui se transforme en histoire des hommes.

Dominés par une nature qu’ils envahissent les hommes subissent le communisme et le découvrent dans les productions matérielles de leur histoire en le pratiquant. Absentes de la pensée humaine, les forces productives de l’existence s’opposent en objets à l’existence matérielle des hommes. Le communisme est aussi bien allié objectif et incontournable de l’existence matérielle des hommes qu’ennemi exclusif et inévitable de leurs productions subjectives.

Hors du communisme, toutes les productions humaines disparaissent dans le procès vivant d’une nature qui se réalise avec l’humanité. La matière abstraite de son procès se réalise en histoire particulière qui comble l’ignorance que les hommes ont du communisme, par le recul de leur existence particulière, de leur propre histoire. La nature oblige les hommes à renouer avec le communisme.

Toujours vivante, la nature pratique le communisme avec les hommes, elle réalise la production matérielle des sociétés qui révolutionnent l’histoire et détruit toute pensée abstraite qui s’oppose à elle. La nature enseigne le communisme par sa pratique, à toutes les forces productives qui participent au procès de l’histoire.

Il y a moins de deux siècles que Marx perçoit le communisme dans le procès de l’existence des hommes. Son génie s’inscrit dans une pratique vivante de la pensée, où l’homme ne subit plus son histoire mais la rencontre et l’anticipe dans son progrès. Marx découvre et examine les éléments matériels d’une production qui révolutionne son époque, il en étudie les forces productives et pénètre son procès. Il se place ainsi à la pointe de l’histoire et prend le parti de son élément le plus avancé, le prolétaire. Marx est le premier communiste de l’histoire, prisonnier de son époque il en subit les événements mais la puissance de sa pensée la découvre dans la totalité de son mouvement.

Avec la disparition de l’époque féodale disparaît aussi la période révolutionnaire de l’histoire qui s’y attache. La société que Marx avance dans son époque se libère des chaînes féodales. Les marchands et leurs marchandises s’en emparent pour conquérir le monde nouveau qui s’ouvre à eux. Le capital libéré progresse en révolutionnant la production des hommes. Une nouvelle époque est née dans l’histoire, celle du capital que Marx anticipe magistralement, par la pratique d’une philosophie nouvelle de l’histoire.

La mondialisation actuelle de l’économie réalise l’histoire du capital, elle prépare l’humanité à vivre un acte nouveau, celui du socialisme. Les éruptions sociales qui se multiplient détruisent l’état du capital et interpellent les progressistes à la pratique du communisme. Il est temps pour les communistes de se rencontrer et d’agir, dans la réalisation d’une politique qui ouvre l’histoire au progrès de l’humanité.

Communistes, unissons nos efforts pour agir dans notre histoire et ne plus la subir !


Réagir à ce texte(Vous devez être coopérateur du site ou avoir un email valide)

  décembre 2007  >">
lumamejevesadi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

NOUS, CITOYENS, PORTONS PLAINTE contre l’Etat français devant la COUR EUROPEENNE des DROITS de l’HOMME

le TCE, le TME, le réferendum et NOUS !!... ... ... ... ... ... et vous ?

C’est parti, la plainte prend du volume, prend de l’ampleur !
 Ne manquez pas cette phase de l’histoire...
 Rejoignez la plainte du 29mai.eu .
 Mieux qu’une pétition, une action juridique !!
Nous approchons... Nous sommes 2500 plaignants inscrits, à cette minute. Et sur le site n’apparaissent pas bien sûr tous les citoyens sans-internet, tous les multiples n’ayant qu’une seule adresse mail commune, tous ceux qui hésitent encore et ceux qui ne sont toujours pas au courant... Nous sommes  ... (lire la suite)
dimanche 9 décembre 2007, par celtoligure

Forum : Mouvement étudiant et brèves urgentes !!

Postez vos messages, ils paraitront rapidement Nous n’avons pas de Forum Externe ! Si vous souhaitez publier vos annonces urgentes concernant le mouvement étudiant cliquez ICI Vos messages paraitront rapidement. (Il y a une modération à priori pour éviter les SPAM.) Pour voir tous les  ... (lire la suite)

Téléchargement : Sarkozy veut "civiliser" Internet

Le président a qualifié d’historique la remise du rapport Olivennes, qui propose de couper l’abonnement des internautes qui font du téléchargement illégal.
Aux internautes qui téléchargent de la musique ou des films protégés, le rapport Olivennes propose d’envoyer des mails d’avertissement avant de leur couper l’Internet et de résilier leur abonnement. Sur cette base, Nicolas Sarkozy s’est réjoui de la signature vendredi à l’Elysée d’un accord contre le  ... (lire la suite)
vendredi 23 novembre 2007, par Wolfman
www.unisavecbove.org |  RSS 2.0 | Résumé en mode texte | Articles refusés